Apprendre à voir … s’émerveiller … errer dans ce monde que nous ne connaissons plus … Je vous invite au travers de ces images à vivre à mes côtés ces instants privilégiés.

Philippe GULDEMANN

Le temps des naissances (06/2019)

Après un hiver bien rude en montagne où les chamois ont parfois souffert pour se nourrir, voici enfin venu le temps des naissances et de la nouvelle génération.

Mais la transition sera de courte durée avant le retour de la neige. L’été est court en montagne.

Les chamois nouveau-nés sont haut sur pattes et adorables. Ils se déplacent vite quelques jours après leur naissance mais il faudra attendre plusieurs jours avant de les voir accompagner leur mère dans les rochers.

Le lait apporté par la mère va permettre une forte croissance des jeunes qui commencent de brouter de l’herbe au bout d’1 mois.

Les chamois supportent mal soleil et chaleur : si un couvert forestier existe à proximité, c’est là que vous les trouverez sinon ils se réfugient dans les versants nord, ventés et frais.

C’est donc plutôt en fin de nuit ou fin de journée que vous pourrez les croiser faisant le plein de nourriture pour récupérer de l’hiver et se préparer aux mauvais jours à venir.

Mises à jour récentes